Sans_titreCELLULAIRE
De Stephen King

SI VOTRE PORTABLE SONNE,
SURTOUT NE REPONDEZ PLUS.
L'ENFER EST AU BOUT DE LA LIGNE

Histoire du livre :

Et s’il y avait de bonnes raisons pour que cellulaire rime avec enfer ?
1er octobre. Dieu trône au paradis, le marché des changes est stable, les avions à peu près à l’heure et Clayton Riddell, un auteur de bandes dessinées, sur un petit nuage. Il vient de décrocher un contrat et l’avenir lui sourit. Mais en quelque seconde, tout bascule dans l’horreur. La cause ? Un phénomène de destruction que déclenche le téléphone portable. Tous les portables… Et qui va plonger le monde dans le chaos, le carnage et les ténèbres. C’est bien dans les affres de la destruction du monde contemporain par les outils de ce même monde que Stephen King nous plonge ici, dans un récit au rythme effroyable qui ne laisse aucun répit au lecteur avant de le conduire au paroxysme de la terreur. Pourtant, malgré l’apocalypse, Cellulaire nous fait rencontrer des personnages attachants, notamment ceux d’adolescents adeptes de la culture informatique qui séduiront de très nombreux lecteurs.

Mon avis :

J'adore Stephen King. J'en ai lu beaucoup il y a quelques années et j'avais arrêté car je trouvais que c'était toujours à peu près la même histoire. J'ai repris en 2008 sa lecture par "Cujo" et je n'ai pas été déçu. L'an dernier j'ai lu "Rage" que j'ai également aimé. "Céllulaireé ne m'a pas déçu, loin de là. Il y a du suspens tout le long du livre et l'on se demande comment les héros vont s'en sortir.
Une anecdote concerant de livre je l'ai lu en même que ma fille lisait "La route" et ses deux livres parlent de la fin du monde. Jen epeux que vous conseiller de le lire.