41e1cTIrNfL

Résumé emprunté sur le site de la Fnac :

Scandale dans une pension de famille " comme il faut ", sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée...

Seul le narrateur tente de comprendre cette " créature sans moralité ", avec l'aide inattendue d'une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez la fugitive.

Ce récit d'une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l'auteur d'Amok et du Joueur d'échecs, est une de ses plus incontestables réussites.

Mon avis :

C'est un livre magnifique sur l'amour et la dépendance au jeu. La description des mains des joueurs de casino sont tellement criants de vérité que j'avais l'impression de les voir s'animer. Une très belle description sur l'addiction au jeu, on joue, on gagne puis l'on rejoue et l'on regagne et l'on rejoue et on perd maison continue de jouer pour se refaire, c'est criant de vérité.
Comment une femme peut tomber amoureuse d'un jeune homme en ne le voyant que 2 heures.
C'est vraiment un très joli livre sur les passions : le jeu et l'amour. Il ne fait que 179 pages mais il est vraiment intense. Comme vous avez pu le constater j'ai vraiment adoré ce livre. Je ne peux que vous le conseiller.