Elisabeth_George_1

Résumé :

Le sergent Barbara Havers est résolument laide et revêche, et bien décidée à le rester. Elle adore son boulot mais l'idée de faire équipe avec l'inspecteur Lynley, un ancien d'Eton, pur produit de l'aristocratie britannique, lui est insupportable. Un type qui prétend travailler à Scotland Yard pour se rendre utile à la société, au lieu de vivre sur ses terres ! Un type pourri de charme avec lequel aucune femme n'est en sécurité. Sauf la pauvre Barbara, évidemment... Mais les querelles de ce couple inattendu cessent vite devant l'atrocité d'un crime qu'ils sont chargés d'élucider. Dans un paisible village du Yorkshire, on a trouvé le corps sans tête de William Teys, paroissien modèle. A côté du cadavre, une hache et, près de la hache, une grosse fille qui gémit : "C'est moi qui ai fait ça et je ne le regrette pas." L'épouvante ne fait que commencer.

Mes impressions :

C'est un livre que j'ai eu beaucoup de mal à lire mais je n'ai pas compris pourquoi. C'est mon premier livre de cette auteure, c'est peut-être pour cela.

C'est la première enquête de Havers et Linley, donc il y a beaucoup d'explications sur leurs vies. Je trouve aussi que les prénoms féminins sont trop proches phonétiquement et j'ai eu du mal à m'y retrouver (Déborah, Barbara...).
Mais les 120 dernières pages (le livre contient 446 pages) je les ai lues en une soirée tellement je voulais savoir le dénouement. Je suis restée scotchée tellement je ne m'attendais pas à une telle fin. Glauque, noir et presque insoutenalbe. A la fin de ce livre beaucoup de questions peuvent se poser au sujet de la confession. A mon avis, un prêtre doit dévoiler une confession quand il y a un délit grave et pas se cacher derrière le sacro-saint secret de la confession pour ne rien dire. Je suis catholique mais ce secret me révolte.

Ce livre a été lu aussi pour le challenge Thriller de Liliba

88055180_o