17 juin 2015

Le meilleur des mondes d'Aldous HUXLEY

9782266128568

Résumé emprunté sur le site de Pocket :

Bienvenue au Centre d'Incubation et de Conditionnement de Londres-Central. À gauche, les couveuses ou l'homme moderne, artificiellement fécondé, attend de rejoindre une société parfaite. À droite : la salle de conditionnement ou chaque enfant subit les stimuli qui plus tard feront son bonheur. Tel foetus sera Alpha – l'élite – tel autre Epsilon – caste inférieure. Miracle technologique : ici commence un monde parfait, biologiquement programmé pour la stabilité éternelle...
La visite est à peine terminée que déjà certains ricanent. Se pourrait-il qu'avant l'avènement de l'État Mondial, l'être humain ait été issu d'un père et d'une mère ? Incroyable, dégoûtant... mais vrai. Dans une réserve du Nouveau Mexique, un homme Sauvage a échappé au programme. Bientôt, il devra choisir : intégrer cette nouvelle condition humaine ou persister dans sa démence...

Mes impressions :

Je n'ai rien compris. J'ai pourtant lu jusqu'à la 100ème pages mais la science fiction n'est vraiment pas faite pour moi. Il fallait que je relise plusieurs fois le même passage pour le comprendre ou même pas (avec Matrix ce fut pareil et pourtant c'est un film).

Je passe mon tour et je pense que je ne relirai pas de science fiction de sitôt.

Posté par toinette80 à 17:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


06 juin 2015

Le cherche bonheur de Michaël ZADORIAN

9782265089174

Résumé :
Avis de recherche : Ella et John Robina, couple de citoyens américains à la retraite, vus pour la dernière fois au volant de leur camping-car le Cherche-bonheur, aux abords de Detroit. Si vous avez des informations, merci de contacter au plus vite leurs enfants au numéro qui suit…

Après une longue vie et soixante ans de mariage, la santé chancelante et la mémoire qui flanche, Ella et John savent que leurs jours d'autonomie sont comptés. Si John ne se souvient plus nécessairement si on est mardi ou jeudi, il peut encore conduire. Ella le « kidnappe » donc, avec une seule idée en tête : partir une dernière fois à l'aventure. C'est le début d'un périple extraordinaire…
Mon avis :
Une belle promenade sur l'ancienne route 66 mais remplie de tristesse car elle s'effectue avec deux personnes âgées et très malades.
Je n'ai pas trop accroché à ce livre, les séances de diapos sont vraiment trop longues. Je n'ai trouvé aucun intéret à lire ce livre car je n'ai rien appris. Pour moi le plus triste c'est de découvrir que la fameuse route 66 n'existe presque plus, il n'y a plus personne sur cette route et donc elle est presque morte.

Posté par toinette80 à 06:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 juin 2015

Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis SEPULVEDA

url458

Quatrième de couverture :

Antonio José Bolivar connaît les profondeurs de la forêt amazonienne et ses habitants, le noble peuple des Shuars. Lorsque les villageois d'El Idilio les accusent à tort du meurtre d'un chasseur blanc - seule échappatoire à la barbarie des hommes - pour chasser le vrai coupable, une panthère majestueuse...

"Il ne faut pas 20 lignes pour qu'on tombe sous le charme de cette feinte candeur, de cette fausse légèreté, de cette innocence rusée. Ensuite, on file sans pouvoir s'arrêter jusqu'à une fin que notre plaisir juge trop rapide."

Mon avis :

C'est une superbe histoire, j'ai adoré, j'ai voyagé en Amazonie. J'ai fait la connaissance des habitants de la forêt amazonienne, un vrai dépaysement. J'ai vécu aussi avec animaux sauvages (surtout les serpents). J'ai fréquenté les gringos, les chasseurs d'or.

J'ai vécu en Amazonie le temps de cette lecture qui est trop rapide (le livre ne fait que 121 pages, c'est vraiment trop court). En plus de ce voyage en Amazonie j'ai connu un vieux qui aimait les romans d'amour. Un pur délice ce livre.

url444

 

Posté par toinette80 à 11:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]