14 juin 2016

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan

d-apres-une-histoire-vraie-par-delphine-de-vigan_5400951

Quatrième de couverture :

« Tu sais parfois, je me demande s'il n y a pas quelqu'un qui prend possession de toi. »

 

Mes impressions :

J'ai lu "Rien ne s'oopopse à la nuit" et ce livre est la conséquence de la parution de ce livre.

J'avais adoré ce livre et ce livre ne dément l'admiration que j'ai pour cette auteure. Ce livre raconte l'emprise mentale et c'est une vraie catastrophe car ces gens là savent reconnaitre les personnes qui vont mal. Moi-même je me suis fait avoir par une personne de ma famille et je pense qu'il n'y a que les gens qui ont connu cela peuvent comprendre ce livre.

L, l'amie de Delphine, est toujours présente dans les moments difficiles. Elle arrive à écouter et à comprendre Delphine. Elle refuse de rencontrer le mari et les enfants de Delphine car sinon elle serait démasquer. J'aime beaucoup la façon dont Delphine arrive à raconter son histoire.

Je ne suis peut-être pas objective car j'aime cette auteure et nous avons des points en commun. Nous avons des jumeuaxn garçon et fille, je suis aussi maladroite qu'elle et je suis aussi gauchère. J'espère un jour avoir le courage de lui écrire et de la rencontrer c'est vraiment mon rêve mais je n'ose pas. A travers ce blog j'espère qu'elle me lira et me mettra un commentaire (comme Jacques Expert)

images

Posté par toinette80 à 07:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


08 juin 2016

Et je danse aussi de Jean Claude MOURLEVAT

1507-1

L'histoire :

Pierre-Marie Sotto, écrivain reconnu, reçoit une grosse enveloppe kraft dans sa boîte aux lettres. Au dos, rien d’autre que l’adresse mail d’une certaine Adeline Parmelan.
Mal disposé, Pierre-Marie n’ouvre pas l’enveloppe. Il écrit un message à cette Adeline en lui expliquant qu’il n’a pas de temps à perdre avec les manuscrits que ses admirateurs lui confient.
Adeline se défend et tente d’éveiller sa curiosité : certes, elle a aimé ses livres, mais elle n’est pas une lectrice ordinaire. Et d’après elle, l’enveloppe ne contient pas un manuscrit.
C’est ainsi que débute la correspondance entre le « grand écrivain » (1m92) et cette jeune femme mal dans sa peau, adepte du chant choral, des tisanes et de la danse qui libère. Un échange de confidences, de coups de griffes, de souvenirs, de recettes pour soigner les lombaires, les chagrins d’amour, les pannes d’inspiration, les brûlures, les excès de boisson et surtout… (points de suspension) la solitude.
Jusqu’au moment où – inévitablement - l’enveloppe dévoilera son contenu.

Mes impressions :

Tout d'abord un grand merci à ma fille qui me l'a fait lire car elle n'arrivait pas à le lire mais elle voulait avoir mon avis.
Contrairement à ma fille, j'ai lu ce livre d'une traite, je me suis prise d'affection pour cet écrivain qui n'a plus d'inspiration depuis que se femme a disparu. Il se lit d'amitié avec Amandine avec laquelle il correspond par mail depuis qu'il areçu une grosse enveloppe mais ne l'ose pas l'ouvrir.

Pierre-Marie se demande pourquoi sa femme est partie du jour au lendemain sans aucun motif, elle est partie. Adeline va l'aider à trouver la réponse à cette question, Pourquoi Adeline en connait autant sur leur vie ? Et si c'était sa femme adorée qui essaie de renouer les liens ?

Plus on lit ce livre, plus on veut savoir alors on tourne les pages sans s'en redre compte jusqu'au dénouement final.

C'est mon premier livre de Jean-Claude Mourlevat mais ce ne sera pas le dernier.

6a00e54edb35dd88330133ef5cdda6970b-320wi

Posté par toinette80 à 06:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 juin 2016

Lectures de mai 2016

Bilan du Mois 2

 

Je n'ai lu que 4 livres plus un abandon. Pourquoi si peu de livres ? Je voulais absolument lire Nana d'Emile Zola mais je n'ai pas pu, je n'ai lu que 80 pages. Voici ma liste :

  1. Nana d'Emile Zola, mon premier abandon de la série des Rougon Macquart.
  2. La lettre de Queenie de Rachel JOYCE, j'ai préféré le premier "la lettre d'Harold Fry"
  3. Et je danse aussi de Jean Claude MOURLEVAT, j'ai vraiment aimé
  4. D'après une histoire vraie de Delphine de VIGAN, j'adore cette auteure.
  5. Les louves de Boileau-Narcejac, j'ai bien aimé.

J'ai eu deux coups de coeur, le premier :

1507-1

Un grand merci à ma fille de me l'avoir fait lire.

Mon 2ème coup de coeur :

d-apres-une-histoire-vraie-par-delphine-de-vigan_5400951

MOIS-JOURS-FERIES

 

 

Posté par toinette80 à 11:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]