04 novembre 2010

Mako

51k5xpWkqgL

Quatrième de couverture :

A la sortie d'un night-club, une jeune fille est victime d'une agression sauvage. Mako, policier de la BAC, taciturne et endurci, obsédé par l'idée d'en punir lui-même l'auteur, s'investit dans l'enquête au-delà de la raison. Il déclenche une traque qu'il l'emmènera loin, aux confins de la folie, là où le bien et le mal se confondent. De l'enfer des trottoirs aux boîtes de nuit branchées, Mako hante les bas-fonds d'une société en perdition.

Mon avis :

Je tenais d'abord à remercier Alex pour le prêt de ce livre.
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce livre mais à partir de la 140ème page l'hsitoire prend vraiment une allure intense. Nous découvrons, dans ce livre, les bas-fonds de la prostitution et la drogue avec tous leurs dérives (les morts et les disparitions inespliquées). C'est un premier roman réussi avec un début un peu poussif et une fin formidable. Jepensse que ce livre feraint un excellent film si les scénaristes respectent le livre (mais malheureusement ce n'est jamais le cas).

Posté par toinette80 à 06:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


26 mai 2010

Quand souffle le vent du nord

41ZYgZDp3HL

Quatrième de couverture :

Un message anodin peut-il bouleverser votre vie ?
Léo Leike reçoit par erreur un mail d'une inconnue, Emmi Rothner. Poliment, il le lui signale. Elle s'excuse et, peu à peu, un dialogue s'engage, une relation se noue. Au fil des mails, ils éprouvent l'un pour l'autre un intérêt grandissant.
Léo écrit : Vous êtes comme une deuxième voix en moi qui m'accompagne au quotidien."
Emmi admet : "Quand vous ne m'écrivez pas pendant trois jours, je ressens un manque."

Mon avis :

Que dire de ce livre qui n'a déjà été dit, il est super, je remercie Dasola de me l'avoir prêté. Je me suis fait happée par l'histoire et pourtant je n'aime pas les histoires d'amour mais celle-ci sort de l'ordinaire. J'ai mal pour l'un et ensuite j'ai mal pour l'autre. Cela m'a fait tout bizarre cette histoire.

En le lisant je ne pouvais m'empêcher de penser aux bloggeuses que je fréquente, certaines depuis 2 ans (comme Anne par exemple) et des fois je me demande ce que cela ferait de les rencontrer. Je n'ai encore rencontrée aucune bloggueuse, même pas Dasola (mais ma fille l'a connait). Cela me fait peur de rencontrer des personnes à qui j'ai lié une amitié, pour moi, sincère (n'est-ce pas Cécile), j'ai peur que l'on me juge. L'an dernier j'ai ùanqué de rencontrer Annarose mais j'ai annulé au dernier moment pour cause de problèmes de dos mais aussi parce que j'ai peur que l'on juge ma façon d'être, ma maison (qui est toujours en travaux) et que l'on jugem a famille. En juillet, une autre Cécile, vient s'installer à 20 kilomètres de chez moi et je vais essayer de vaincre cette peur pour la rencontrer. Je fais aussi un coucou à Corinne et à Joe.

Vous pouvez lire la critique de Dasola ici :

http://dasola.canalblog.com/archives/2010/04/15/17575318.html#comments

 

 

Posté par toinette80 à 08:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

31 mars 2010

Mémoires d'un médecin de campagne

mercredi 20 mai 2009

9782750901288

Mémoires d'un médecin de campagne
de Vladimir Guiheneuf

Présentation de l'éditeur :

Médecin de campagne, médecin de famille, médecin d'une cité ouvrière pendant près de quarante ans, Vladimir Guiheneuf raconte ses aventures et celles de ses patients. Il témoigne d'une époque que les praticiens des temps modernes ne connaîtront peut-être jamais plus : celle où le médecin était à la fois écouté comme un oracle et gardien des secrets de famille. Mais il révèle aussi comment ce métier a évolué.

L'auteur croque le portrait de personnages attachants, drôles, pittoresques, pathétiques, dans le cadre nostalgique d'un village picard attaché à la terre mais peu à peu traversé par le progrès. Avec humour et sagesse, il montre à la fois la petitesse et la grandeur de l'âme humaine.

Un récit qui nous plonge avec bonheur dans cette campagne française que nous aimons tant.

Biographie de l'auteur :


Né en 1927 en URSS d'un père français et d'une mère russe, Vladimir Guiheneuf arrive en France en 1934. Après des études de médecine à Paris, il s'installe à Amiens puis dans la campagne picarde, à Domart-en-Ponthieu. Outre l'exercice de la médecine dans le même village de 1954 à 1991, il fut longtemps membre de l'équipe dirigeante du SNMG (Syndicat national des médecins de groupe) et du Conseil national de l'Ordre des médecins.

Mon avis :

Cela plusiseurs mois que je voulais le lire mais il était toujours emprunté à la bibliothèque. La semaine dernière il était revenu et je l'ai pris et je n'ai pas été déçu. J'ai d'abord lu la quatrième de couverture et j'ai découvert que c'était un médecin qui travaillait dans la Somme (mon département). Il nous raconte des anecdotes sur ses patients pas toujours drôles mais toujours intéressantes. Il nous explique les évolutions de la médecine des années 50 à nos jours et on croirait que nous sommes passés de l'âge de pierre à la l'âge moderne, c'est très étonant pour une femme de 42 ans comme moi qui a toujours connu la "vraie" médecine. Il nous explique aussi les "évolutions" de la sécurité sociale et que dès les années 70 il y avait le trou de la sécu et la sécu commençait à "enbêter" les patients et les médecins pour un papaier manquant, pour une date qui ne leur conveint pas enfin c'est la sécu comme on la connait maintenant.

Un livre très instructif sur toutes les évolutions sur les 50 dernières années, à lire absolument même pour les personnes qui habitent hors de la Somme.

Posté par toinette80 à 06:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 février 2010

La bibliothécaire

jeudi 2 avril 2009

La bibliothécaire
de Gudule (Anne Duguël)

Résumé :

De la fenêtre de sa chambre, Guillaume observe une charmante vieille dame qui vit en face de chez lui. Tous les soirs, comme un rituel, elle écrit jusque tard dans la nuit. Quand la lumière s'éteint, il remarque qu'une jeune fille très mignonne quitte la maison en courant. Un jour, il décide de la suivre. Elle se rend à la bibliothèque où il fait sa connaissance. Idda cherche un grimoire qui permettrait de lui rendre son talent d'écrivain...

Guillaume tombe amoureux d'Idda mais un jour, elle disparaît...Guillaume comprend qu'Idda était en fait le personnage principal du livre que la bibliothécaire maintenant décédée était en train d'écrire. Pour la retrouver, il suffit de terminer le livre.

Mais il y a un problème: Guillaume est nul en français ! Mais par amour, il est prêt à se surpasser !!! Il provoque une première apparition d'Idda: cette dernière est complètement dégingandée, il lui manque un bras, elle béguaie et ne parle pas français. C'est normal, il a écrit un texte plein de fautes d'orthographe. Il va falloir faire bien des efforts pour qu'Idda sente à nouveau la vanille et la violette !

Grâce à Gudule, même les mauvais élèves veulent apprendre à lire et à écrire ! Ce livre est bourré d'humour: le meilleur copain de Guillaume est un rappeur. Lorqu'il veut faire apparaître Idda, la petite fille bien sage devient une rappeuse effrontée !

Ce livre magique rend un vibrant hommage aux bibliothécaires et documentalistes qui militent pour la lecture plaisir. Si tous les gamins pouvaient apprendre à lire et à écrire, par amour, il n'y aurait plus de problèmes scolaires !

Ce livre est vraiment original. Sous ses allures de roman fantastique et humoristique, il nous fait réfléchir sur les méthodes scolaires d'aujourd'hui.

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé ce livre qui nous transporte dans le monde des livres, nous allons dans "Alice aux pays des merveilles", ensuite Gudule nous emmène dans "Les misérables", nous découvrons aussi "Poil de carotte" pour finir évidemment avec le "Le petit prince". C'est un livre qui remet l'expression écrite à sa place en expliquant que les ponctuations sont nécessaires, qu'écrire sans fautes d'orthographe est essentiel. C'est un livre qui doit être lu par tous les jeunes qui n'écrivent plus qu'avec le langage SMS.

Je le conseille à tout le monde, jeunes et moins jeunes.

Bonne journée et bonne lecture

Posté par toinette80 à 06:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]