29 mars 2015

Le bal des débris de Thierry JONQUET

26464517_5439919

Résumé emprunté sur Babelio :

Tout a changé dans la vie de Frédo, qui pousse des chariots dans un hôpital pour vieux, le jour où Alphonse Lepointre, plombier-zingueur dans le civil mais resté truand dans l'âme, a été admis aux urgences. Ensemble, ils décident de monter le coup de leur vie : c'est le soir du bal, le bal des « débris », qu'ils vont soulager de ses diamants une riche pensionnaire, par ailleurs bien gardée... Rebondissements, panique, prise d'otages, Jonquet met en scène une époustouflante course-poursuite au terme de laquelle les diamants sortiront bien de l'hôpital.

Mais dans quelles conditions !

Et pourquoi ?

Mon avis :

Une petite déception en lisant ce livre. La fin est digne de Thierry Jonquet mais l'histoire en elle-même n'est pas terrible du tout. Les personnages sont insignifiants, je suis vraiment restée sur ma faim.

Je n'ai pas retrouvé le côté décalé" de ce livre. Dommage.

 

Posté par toinette80 à 09:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


10 août 2013

Baby-foot de Joseph JOFFO

Résumé :

Baby-Foot est la suite d'Un sac de billes, le roman du petit Jo, devenu adolescent, dans le Paris et la France de la Libération. Une époque étrange pour un jeune garçon, où se mêlent la joie de la liberté retrouvée, le temps du marché noir et des trafics en tous genres, la découverte du Nouveau Monde et des Américains, l'anxiété d'avoir le certificat d'études à passer. Baby-Foot est un livre étourdissant de vie où se côtoient émotion, drôlerie, espièglerie et débrouillardise, un livre bien dans la lignée de ce succès mondial qu'est Un sac de billes.

Mon avis :

Joseph nous raconte son année 1946, année de son certificat d'études, première année de l'après-guerre avec tous ses bonheurs et ses malheurs.

Je pense que c'est un livre pour rien. Il a surfé sur le succés du livre "Un sca de billes" mais c'est tout. Nous n'apprenons rien sur la vie de l'après-guerre.

Pour moi ce fut une grande déception. J'ai acheté ce livre au salon du livre de Paris, il est dédicacé. Il en a un troisième à vendre mais la prochaine je passerai mon chemin.

Posté par toinette80 à 10:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 avril 2013

Le pauvre nouveau est arrivé ! de Thierry JONQUET

Jonquet_pauvre_nouveau_G

Résumé de l'éditeur :

Jésus ! Jésus !. Un chanoine touille de sa canne une tambouille au fumet odorant... Traîne-savates et autres miséreux, gamelles à la main, à la queue leu leu... Jésus ! Jésus ! Allez les gars, Y a du rabiot !. Un jour, parmi eux, Etienne Chabot de Vaudricourt de la Muzardière-Huzart, aristocrate déchu, renvoyé au rang des loqueteux. Une malédiction ancestrale ! Il est naïf, Etienne, jusqu'au fond de sa misère...

Mon avis :

Comment peut-on tout perdre en si peu de temps ?

Ce livre mous le raconte fort bien. Un homme perd son travail et sa femme le quitte, je ne comprends pas cela et pourtant combien de personnes le font ? Comment une femme peut quitter son mari au pire moment de sa vie ? Je ne le comprends encore moins maintenant que mon mari est dans ce cas là. J'ai lu ce livre en juin 2012 et je ne savais pas ce qu'il allait nous arriver. Comme je l'ai toujours dit, cette histoire démontre bien que tout le monde peut se retrouver à la rue du jour au lendemain et devenir un SDF, c'est très facile. L'histoire du marquis est formidablement racontée, la roue finit toujours par tourner (n'est-ce pas Céline) et tout se paie un jour ou l'autre. J'ai beaucoup aimé la fin comme toutes les fins de cet auteur et elle est comme je l'a voulais.

Un très grand moment de lecture.

Posté par toinette80 à 15:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

16 août 2011

Mygale

images mygale

Quatrième de couverture :

Eve ? Qui est-elle ?
Qui est Richard Lafargue, l'homme qui la promène à son bras dans les soirées mondaines puis l'enferme à double tour dans une chambre ?
Pourquoi ce sourire subtil sur les lèvres de la jeune femme et autant de rage si mal contenue sur les traits creusés de son compagnon ?
Pourquoi vivre ensemble si c'est pour se haïr avec tant de passion ? Drôle de couple...
Quel incompréhensible passé lié ces deux êtres hors du commun qui se cachent la plupart du temps derrière les murs de leur villa si tranquille ?
Pourquoi les paroles si douces de "The Man I love" deviennent'elles entre eux l'expression radicale de la haine la plus absolue ?

Mon avis :

Encore un Jonquet que j'ai aimé. C'est une histoire à trois et l'on se demande pourquoi il y a ces trois personnes et la fin tout se dénoue et nous restons scotchée comme toujours avec Thierry Jonquet. Si vous ne le connaissez pas encore, n'hésitez pas à le lire et je vous recommande comme premier livre de cet auteur "La bête et la belle", c'est vraiment celui-là que je conseille à tout le monde.

 

Posté par toinette80 à 13:56 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

16 juillet 2011

DRH

Quatrième de couverture :

Une gare un soir d'orage, un train en retard. Deux DRH, directeurs des "ressources huhmaines" observent, comme des entomologistes, les voyageurs et les regardent évoluer dans l'univers clos d'un wagon.

Mon avis :

Cette nouvelle de Thierry Jonquet est dans le même ouvrage que "La folle aventure des bleus". Dans cete nouvelle il nous raconte la faiblesse des gens, la lâcheté de certaines personnes et le voyeurisme. Par contre j'ai beaucoup aimé la conclusion de cette nouvelle. Une seule phrase que j'aime beaucoup :"Il faut toujours parier sur les plus faibles..."

 

Posté par toinette80 à 13:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


15 juillet 2011

La folle aventure des Bleus

Quatrième de couverture :

Adrien, fervent supporter de l'équipe de France de football, a tout perdu au lendemain de la Coupe du Monde à Paris. Quatre ans plus tard, il est sur le point de toucher le fond. Heureusement, les Bleus, ses héros, s'envolent pour la Corée à la conquête d'un nouveau titre de champions du monde...

Mon avis :

Je l'ai lu dans le cadre d'un challenge qui se nomme "un mot, des titres" proposé par Calypso. Je vous mets les règles à la fin de ce billet.

J'aime beaucoup Thierry Jonquet mais je n'avais pas encore lu ces nouvelles. Ces nouvelles ont tout à fait comme ses romans. Il décrit la noirceur du monde sans chichi. Dans cette nouvelle il nous décrit la descentez aux enfers d'Adrien en même temps que la descente aux enfers des Bleus.

 

Je vous mets le lien pour ce challenge et son explication :

http://aperto.libro.over-blog.com/article-un-mot-des-titres-nouveau-challenge-74564831.html

« Un mot, des titres », qu’est-ce que c’est ?

 

C’est un challenge qui doit rester un plaisir et qui laisse aux participants une assez grande liberté, du moins sur le choix du genre.

Je vous explique : il y a des challenges sur des auteurs, sur des genres, sur des coups de cœur, sur des couleurs… et j’ai eu envie de lancer un challenge sur les titres.

Je vous propose que nous lisions, pour un jour fixé à l’avance, un roman, une pièce de théâtre, une BD, un album, peu importe, dont le titre contiendra un mot imposé. Evidemment, le mot choisi ne pourra pas être trop compliqué afin qu’il y ait un choix de titres assez intéressant.

Exemple : nous choisissons le mot « soleil » (c’est de saison), tous les participants lisent une œuvre dont le titre contient le mot « soleil ». On fixera certaines règles au fur et à mesure… Par exemple, si le mot est un verbe, il pourra bien sûr être conjugué, etc.

Posté par toinette80 à 01:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 décembre 2010

Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte

Ils_sont_votre_epouvante_et_vous_etes_leur_crainte_2

Quatrième de couverture :

Septembre 2005, Anna Doblinsky rejoint son premier poste en collère à Certigny, dans le 9-3. Zone industrielle, HLM, trafics et bagarres entre bandes rivales, infliuence grandissante des salafistes, voilà pour le décor. Seul Lakdar Abdane, jeune beur très doué, sort du lot. Pourtant, une erreur médicale va bouleverser sa destinée...

"Ce fut un joggeur qui découvrit la tête, vers sept heures du matin, dans le parc départemental de la Ferrière."

Mon avis:

J'aime beaucoup Thierry Jonquet, que j'ai malheureusement découvert au moment de sa mort, et ce livre relate très bien les émeutes qu'il y a eu en 2005. C'est un roman très noir mais criant de vérité. Tout y est : la drogue, le sexe, l'échec scolaire, etc... Si vous ne connaissais pas les banlieus, comme moi, lisez ce livre et vous verrez leur vie autrement.

Je viens de voir une bande-annonce d'un film mardi soir sur France 2 à 20 h 35 sous le tître "Fracture", ce film est tiré de ce livre. Je vais le regarder et j'espère ne pas être déçue. Si vous avez lu ce livre n'hésitez pas à vous faire connaître de moi et je voudrai savoir si vous allez regarder le film et si oui je voudrai savoir ce que vous en avez pensé. Merci beaucoup et rendez-vous mercredi matin pour mon avis sur ce film.

Mon avis sur le film "Fracture" :

J'ai regardé ce film avec appréhension, j'ai eu peur d'être déçue. Pas du tout il retrace vraiment la triste ré"alité des banlieues. Il reprend vraiment le livre en plus court mais cela muit vraiment pas à l'histoire. Il retrace la triste réalité du système scolaire, du mal-être des urgences hospitalières et de la démission de certains parents et professeurs. Le film ne cache rien autant que dans le livre. Pour moi ce fut une très belle adaptation du livre et surtout très fidèle.

L'avis de mon fils :

J'ai eu l'agréable surprise de voir mon fils, âgé de 23 ans, arrivé dans ma chambre et regarder le film avec moi. Lui qui parle toujours pendant un film là ce fut un silence total et à la fin il m'a dit "C'est vraiment un film coup de poing, il est vraiment génial car il retrace bien la vie dans les cités et dans les collèges" Pour lui aussi ce fut un très bon moment.
J'attends maintenant vos avis sur le film ou sur le livre et si possible sur les deux.

Posté par toinette80 à 10:09 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

26 juillet 2010

Le roman des Jardin

samedi 17 mai 2008

Le roman des Jardin

Jardin

D'Alexandre Jardin

Quatrième de couverture :

"Dois-je avouer que, soudain, j'en ai eu assez de me cacher publiquement en écrivant des romans de bon garçon ? Que mes petitesépopées sur l'extase conjugale m'ont paru, la quarantaine venue, bien pâlichonnes au regard des folies de ma famille ? Bon sang, me suis-je dit : jusqu'à quand auras-tu peur d'être un Jardin ? IL faut admettre que le sang des Jardin est un breuvage à hauts risques. Une gorgée, et bas les masques ! Cap sur les sentiments incorrects ; sur des fièvres bizarres, loufoques, grisantes ; sur ces huluberlus qui font ma tribu et qui embellirent leur vie de magnifiques audaces...

Le résultat est là : dans ce roman vrai, je perce abcès de silence. Je vagabonde enfin au sein de ce clan qui, à lui seul, incarne la fantaisie, l'irrégularité en tout et un moment d'incroyable liberté. Pour la prmière fois, je redeviens un Jardin. Suis-je digne de ces grands fouleurs de principes ? Je leur dois, en tout cas, la meilleure part de ce que je suis"

Mon avis :

Ce livre m'a beaucoup dérangé sur le côté sexe, immoral de cette famille. J'ai été jusqu'à la fin mais je n'y reviendrai pas. Soit que les autobiographies ne sont pas faites pour moi, comme Amélie Nothomb, soit que j'ai un cpoté trop strict pour les familles à part, enfin je l'ai lu et c'est tout.

Posté par toinette80 à 11:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 janvier 2010

La bête et la belle

bete_belle_thierry_jonquet_L_1

La belle et la bête
de Thierry Jonquet

Quatrième de couverture

Léon est vieux. Très vieux. Léon, est moche. Très moche. Léon est sale. Vraiment très sale ! Léon se tient très mal à table. C'est dans sa nature... C'est triste ? Non : Léon a enfin trouvé un ami, un vrai de vrai ! Seulement voilà, le copain en question est un peu dérangé. Parfois dangereusement. Mais Léon est indulgent envers ses amis. Pas vous ?

Mon avis :

Je remercie encore une fois Dasola pour ce prêt de ce livre. Je l'ai lu en une soirée tellement que j'ai été prise par l'histoire. La longue descente aux enfers du héros est décrit magnifiquement bien grâce à Léon. La fin est époustouflante. En sachant la fin, je me suis dis "que je suis bête, c'est tellement évident".

Posté par toinette80 à 06:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

13 janvier 2010

Mémoire en cage

51HGKQHSHXL

Mémoire en cage
de Thierry JONQUET

Quatrième de couverture :

Qui ? Pourquoi ? Comment ? Telles sont les trois questions que se pose le commissaire Gabelou face à ses trois cadavres. Car il y a forcément un lien entre les corps carbonisés retrouvés dans l'appentis du jardinier de l'hôpital. Mais Gabelou nage dans le brouillard. Qui a tué le docteur Morier, responsable du service des infirmes moteurs et cérébraux ? Cynthia, la jeune handicapée en fauteuil électrique ? Et le père de Cynthia ? Et si l'un des trois avait tué les autres et s'était suicidé ensuite ? Mais lequel ?... Ce n'est pas Cynthia qui parlera. C'est bien dommage car, si Gabelou pouvait entendre sa confession, il verrait qu'il ne faut pas se fier aux apparences...

Récit d'une vengeance savamment fomentée, Mémoire en cage est l'un des premiers romans de Thierry Jonquet. D'une construction machiavélique, ce récit est un chef-d'oeuvre de suspense. Il met en scène une machination parfaitement orchestrée par un personnage qui cache admirablement bien son jeu.

Mon avis :

D'abord je remercie Dasola de m'avoir prêté ce livre. J'ai beaucoup aimé, de plus l'histoire se passe en partie dans la Somme. Cynthia, l'héroïne a un problème de colonne vertébrale (un peu moi, non!). Elle a une vengeance diabolique, est-ce que la vérité sera faite, alors là je ne vous le dis pas.

Posté par toinette80 à 06:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]