02 septembre 2010

Le destin miraculeux d'Edgar Mint

51C1WYA431LQuatrième de couverture :

"Si je devais ramener ma vie à un seul fait, voici ce que je dirais : j'avais 7 ans quand le facteur m'a roulé sur la tête. Aucun événement n'aura été plus formateur. Mon existence chaotique, tortueuse, mon cerveau malade et ma foi en Dieu, mes empoignades avec les joies et les peines, tout cela, d'une manière ou d'une autre, découle de cet instant, où, un matin d'été, la roue arrière gauche de la Jeep de la poste a écrasé ma tête d'enfant contre le gravier brûlant de la réserve apache de San Carlos."

Edgar Mint pourrait être aux années 2000 ce que Garp fut aux années 1980. Après "Lâchons les chiens", Brady Udall s'impose, avec ce roman inclassable et génial, comme une des grandes révélations de la littérature américaine contemporaine.

Mon avis :

Ce livre est découpé en 4 parties et les 4 parties ce sont les lieux où Edgar Mint a vécu plus ou moins longtemps. Tout d'abord "Sainte Divine", c'est l'hôpital où il a survécu miraculeusement, une période heureuse pour lui. En second lieu c'est "Willie Sherman", le pensionnet où il va après son hospitalisation et là il apprend la vraie vie, les tabassages en règle et tout ce qui va avec. Le troisième lieu est "Richland" je ne peux pas vous dire pourquoi il y est mais il est très heureux dans cette partie du livre. Puis la fin "Stony Run" où l'on comprend toute l'histoire d'Edgar Mint.
Pour moi ce fut une belle lecture, pas un coup de coeur, mais j'ai bien aimé, je voulais faire une pause après la deuxième parite mais à la fin de ce châpitre je voulais savoir la suite de la vie de ce garçon.

Une lecture commune avec Yspadden, c'est la première fois que je fais une lecture commune avec une bloggueuse et je suis certaine de renouveler cela.

Posté par toinette80 à 06:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


14 février 2010

Otto, autobiographie d'un ours en peluche

dimanche 22 novembre 2009

Otto
de Tomi Ungerer

"Présentation :

"J'ai compris que j'étais vieux le jour où je me suis retrouvé dans la vitrine d'un antiquaire. J'ai été fabriqué en Allemagne. Mes tout premiers souvenirs sont assez douloureux. J'étais dans un atelier et l'on me cousait les bras et les jambes pour m'assembler..."

Cet album de jeunesse "Otto, autobiographie d'un ours en peluche" estun livre illustré de 32 pages.
Nous suivons Otto, petit ours en peluche, qui nous raconte sa vie, mélange de bonheur et de tragédie. Car l'histoire d'Otto se déroule des années 30 à nos jours et elle aborde de façon simple et pudique les horreurs de la guerre, de l'antisémitisme et de la déportation, la libération des américains, mais aussil a puissance de l'amitié et du souvenir.
Cel ivre est très émouvant mais nécessite d'être bien expliqué aux enfants car son côté cru et direct peut les perturber."

Résumé pris il y a plus d'un an sur un blog mais je ne l'ai pas noté. Si la personne se reconnait qu'elle se fasse connaître et je mettrai son lien. J'ai repris au mot près son billet car je pense exactement la même chose.

Posté par toinette80 à 06:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]