30 octobre 2010

Chinoises

41HT3Q7R3VLQuatrième de couverture :

Un dicton chinois prétend que " dans chaque famille il y a un livre qu'il vaut mieux ne pas lire à haute voix ". Une femme a rompu le silence. Durant huit années, de 1989 à 1997, Xinran a présenté chaque nuit à la radio chinoise une émission au cours de laquelle elle invitait les femmes à parler d'elles-mêmes, sans tabou. Elle a rencontré des centaines d'entre elles. Avec compassion elle les a écoutées se raconter et lui confier leurs secrets enfouis au plus profond d'elles-mêmes. Epouses de hauts dirigeants du Parti ou paysannes du fin fond de la Chine, elles disent leurs souffrances incroyables : mariages forcés, viols, familles décimées, pauvreté ou folie... Mais elles parlent aussi d'amour. Elles disent aussi comment, en dépit des épreuves, en dépit du chaos politique, elles chérissent et nourrissent ce qui leur reste.

Un livre bouleversant, "décapant, à lire de toute urgence pour voir l'importance du trajet que la femme chinoise a dû et doit encore accomplir" (Diane de Margerie, Le Figaro littéraire).

Mon avis :

15 histoires de femmes chinoises plus inhumaines les une que les autres. Ce sont des nouvelles qui se passent pendant la révolution culturelle et Xinran raconte bien l'histoire de la femme chinoise où elle n'est qu'une chose. Je ne sais pas vous dire celle qui m'a marqué le plus et je pense qu'elles m'ont marqué toutes pas de la même façon mais je crois que je vais vivre longtemmps avec ces femmes chinoises.
Après avoir lu "Les hirondelles de Kaboul", "Brûlée vive" et autres livres sur la situation de la femme dans le monde, nous pouvons dire que nous avons beaucoup de chance de vivre en France, nous les femmes. Il y a encore des progrès à faire comme par exmple sur les salaires ou sur la représentation des femmes au sommet de l'état mais nous avons beaucoup de chance d'être française.

Posté par toinette80 à 08:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


29 janvier 2010

Attends-moi

jeudi 24 septembre 2009

Attends-moi
de Françoise Xénakis

Description :

Menue, enfantine et presque muette, Jeanne Pottier assiste en absente à son propre procès. Elle a assassiné son mari, Claude, pour tenir une promesse : il lui a jadis demandé de le tuer s'il ne l'aimait plus.
Pendant quatre jours d'audience, témoins et avocats vont raconter un amour qui ressemble à bien d'autres : serments et trahisons, fidélités et petites tromperies... L'acquittement final ne détournera pas Jeanne de donner elle-même une conclusion au drame.
Procès de la jalousie ? de la douleur ? ou tout simplement d'un amour absolu et forcément tragique... C'est une histoire éternelle qui nous est magistralement contée dans ce livre, couronné en 1993 par le Prix des Libraires.

Source : Le Livre de Poche

Mon avis :

Françoise Xénakis a mis 7 ans à l'écrire. La description des sentiments est parfaite mais il ne me laisse un souvenir extraordinaire. J'ai aimé ce livre mais sans plus. C'est le premier que je lisais de cette auteure et je ne suis pas prête d'en relire un autre. Comme vous pouvez vous en douter je ne le conseille pas mais si vous voulez je peux vous prêter mon livre.

Posté par toinette80 à 06:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]