08 février 2014

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

Résumé :

Jeune fille, Jocelyne rêvait de mode et de prince charmant. Mais la vie est passée par là, et à 47 ans, la mercière d'Arras doit se contenter d'un mari indifférent et d'un blog sur la dentelle. Quand un heureux concours de circonstances lui offre le gros lot du loto, Jocelyne réalise qu'elle a de quoi réaliser tous ses désirs. Grisée par cette perspective, elle décide de prendre son temps avant d'en parler à ses proches et en attendant, fait la liste de tout ce qu'elle pourrait s'offrir, achats utiles ou folies inconsidérées ... Elle se méfie de cet argent tombé du ciel, n'aurait-elle finalement pas plus à perdre qu'à gagner ?

Mon avis :

Ce livre m'a été offert par mes enfants pour la fête des mères de l'année 2013.

Jusqu'à la page 128, c'est une très belle histoire d'amour, d'amitié, très bien écrite. Elle nous tient en haleine : la grande question "va-t-elle encaisser LE chèque ?"

Puis c'est la descente aux enfers, la pires des trahisons, celle que l'on ne peut pas pardonner. La solitude de Jocelyne est très bien décrite. Un très beau livre mais la fi m'a terriblement dérangée.

Gréfoire Delacourt nous décrit très bien la vie de Jocelyne, ses espoirs, ses déceptions, sa mère, son père, ses enfants. Elle doit aimer son mari pour pouvoir supporter ses mauvais traitements. Il l'insulte, la traite pire qu'un animal mais elle l'accepte, ne dit rien. Après cela nous comprenons sa descente aux enfers. Gagner au loto est-ce un bienfait ? C'est la question du livre.

J'ai adoré ce livre et je l'ai fait partagé avec plusieurs de mes amies qui l'ont également aimé.

MERCI MONSIEUR DELACOURT POUR CE LIVRE.

Posté par toinette80 à 11:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


06 février 2014

Mes lectures du mois de janvier 2014

J'ai vraiment repris le goût à la lecture et à mon blog aussi.

Voici la liste des livres que j'ai lu en janvier et un avis vite fait (et aussi le nombre de pages) :

  1. Le contrat de Boileau-Narcejac (188 pages) : un roman un peu vieillot (BM)
  2. Kinderzimmer de Valentine Goby (218 pages) : Billet publié le 30 janvier 2014 (Céline)
  3. L'évasion de Kamo de Daniel Pennac (100 pages) : lu dans le cadre du challenge Daniel Pennac de George, j'ai bien aimé (BM)
  4. Kamo et moi de Daniel Pennac (84 pages) :la suite de l'évasion et lu pour la même raison, j'ai mieux aimé que le précédent (BM)
  5. L'ooeil du loup de Daniel Pennac (93 pages) : Lu toujours pour le challenge, une très belle histoire (BM)
  6. Nos étoiles ont filé d'Anne-Marie Revol (394 pages) : un livre déchirant mais pleins d'espoir (PAL)
  7. La femme d'un homme (328 pages) : Beaucoup aimé (Alex)
  8. Conversation de Bernadette Chirac avec Patrick de Carolis (228 pages) : Lu suite à l'affaire Hollande, très instructif (PAL)
  9. Astérix chez les Pictes (48 pages) : Bof, bof, bof !!! (BM)

9 livres lus, beaucoup de livres avec peu de pages mais quand même. J'ai lu 1681 pages, pas mal non ? Cela fait 54 pages par jour, sachant que la BD je l'ai lu en 20 minutes, ce n'est pas un exploit.

Je vous souhaite une très belle soirée.

 

Posté par toinette80 à 17:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

05 février 2014

Puzzle de Franck THILLIEZ

Résumé du livre :

Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa.

Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros.

Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu - un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. » Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire…

Et Paranoia peut alors réellement commencer…

Mon avis :

Mon fils m'a offert le dernier Thilliez car j'adore cet auteur. Je me suis dépéchée de finir le livre en cours (la garçonnière d'Hélène Grémillon) car j'avais vraiment hâte de le lire.

Quel déception !!! Je ressemble qu'il ressemble trop, beaucoup trop à "Vertige". Pour ce livre il ne se renouvelle pas car je pense que l'anneau de Moebius est à peu près la même histoire. La montagne, la psychiatrie, une pseudo enquête et un enfermement voilà le résumé de ce livre.

J'ai été obligé d'arrêter de le lire puis de le reprendre pour arriver jusqu'au bout. Je me suis ennuyée en le lisant et c'est la première fois que cela m'arrive avec cet auteur.

J'espère qu'il se renouvellera ou bien qu'il reste dans les polars qu'il sait si bien écrire.

 

Posté par toinette80 à 14:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

02 février 2014

Les témoins de la mariée de Didier Van Cauwelaert

Résumé :

« Nous étions ses meilleurs amis : il nous avait demandé d'être ses témoins. Trois jours avant le mariage, il est mort dans un accident de voiture.
Ce matin, à l'aéroport, nous attendons sa fiancée. Elle arrive de Shanghai, elle n'est au courant de rien et nous, tout ce que nous savons d'elle, c'est son prénom et le numéro de son vol.
Qui aurait pu se douter qu'un tel drame redonnerait un sens à notre vie, et nous ferait enfin découvrir le bonheur ?
A nos risques et périls...
Elle nous bouleverse, nous fascine, nous rend fous, mais cette Chinoise de vingt ans est-elle la femme idéale ou bien la pire des tueuses ? »

Mon avis :

Une très belle histoire d'amitié entre 5 personnes.
L'ami le plus riche meurt et ses amis doivent accueillir sa future femme à l'aéroport. Ils ne lui disent pas la vérité et lui font croire qu'il est en Afghanistan.
Le livre est constitué de 4 parties chacune racontée par l'un de ses amis. Grâce à cela nous les connaissons mieux.
J'ai trouvé la fin fabuleuse. Une lecture qui ne laisse pas indifférent. J'ai beaucoup aimé.

Posté par toinette80 à 07:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 janvier 2014

C'est aujourd'hui !!!!

2L35SNX82jQV7OX5p681

C'est la fête !!!

J'ai 47 ans !!!

Je vous embrasse tous !!!

Je vous souhaite une très bonne journée !!!

Posté par toinette80 à 05:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


30 janvier 2014

Kinderzimmer de Valentine Goby

Résumé :

En 1944, le camp de concentration de Ravensbrück compte plusieurs dizaines de milliers de détenues.
Mila a vingt-deux ans quand elle arrive à l’entrée du camp. Autour d’elle, quatre cents visages apeurés.
Dans les baraquements, chacune de ces femmes va devoir trouver l’énergie de survivre, au très profond d’elle-même, puiser chaque jour la force d’imaginer demain.
Et Mila est enceinte mais elle ne sait pas si ça compte, ni de quelle façon.

Mon avis :

Je ne savais pas qu'il y avait des "Kinderzimmer" dans les camps de concentration. Des femmes font naître des enfants dans les camps et elles vont dans les "kinderzimmer". Ensuite elle les laisse dans ces chambres et les mères viennent les nourrir 4 fois par jour. Généralement les enfants ne vivent pas plus que 3 mois.

Début 45, les allemands nettoient les camps car les russes arrivent. Les nazis ne veulent pas laisser de traces de leur cruauté. Ils se dépêchent d'exterminer au point de faire exploser un four. Puis on envoie les prisonnières dans des fermes.

Mai 45 : Fin de la guerre mais pas fin de leur calvaire car les femmes sont lâchées dans la nature allemande avec leurs enfants mais sans nourriture, ni eau ni carte. Il faut qu'elles marchent des jours avant de trouver la Croix Rouge. Elles rentrent en France en passant par la Suisse. Elle se retrouve au Lutétia et le père de Mila la retrouve.

Elle n'arrive pas à expliquer ce qu'elle a vécu dans les camps. Elle se tait pendant 20 ans.

Merci Céline de m'avoir prêté ce livre.

Posté par toinette80 à 14:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

06 janvier 2014

Abécédaire 2013

C'est la troisième année que je fais cet abécédaire.

Cela me permet de repenser à l'an dernier et de vous faire un résumé de mon année.

Je vous en souhaite une bonne lecture :

  • A comme Abécédaire car ma fille m'en a offert un à Noël fait aux points comptés avec ces petites mains. Elle en a passé des heures.
  • B comme Bellemare Pierre, j'ai eu la chance de la croiser au salon du livre d'Aumale et mon fils m'a pris en photo avec lui et ma fille
  • C comme Colère envers le système, envers le gouvernement, envers beaucoup de monde.
  • D comme Décès de Monsieur Colin un écrivain
  • E comme Enfants mes deux amours qui vivent très bien leurs vies pourvu que cela continue
  • F comme François le pape. Quand je l'ai vu au balcon le soir de son élection se fut une révélation je ne peux vous l'expliquer mais il m'a fait penser à l'abbé Laurent que l'on a connu il y a bien longtemps et qui est malheureusement décédé.
  • G comme Grégorio Michaël nous avons été le voir en concert à Amiens en mars. Je l'aime de plus en plus.
  • H comme Haute-Savoie la région que je préfère en France (nous y sommes allés en avril)
  • I comme Igloo que nous fait en mars (ou aurions pu faire)
  • J comme Joséphine le seul que j'ai vu au cinéma avec ma fille cette année.
  • K comme Kiné j'y vais entre 2 et 3 fois par semaine
  • L comme Lery Merlin où j'ai achetée ma cuisine équipée que j'attendais depuis plus de 20 ans
  • M comme Métreur mon mari a été diplômé en mars.
  • N comme Narsouille un nouveau venu chez nous, un petit chaton qui est très amoureux de mon mari
  • O comme Orsay le musée j'ai été voir l'exposition Masculin/Masculin
  • P comme Pomponette la soeur de Narsouille, une vraie beauté
  • Q comme Qatar Pays qui nous rachète petit à petit
  • R comme Réderie ou Braderie notre passe temps préféré.
  • S comme Samoëns ou Saint Gilles Croix de Vie nos deux lieux de vacances.
  • T comme Trijumeau un nerf que je connais depuis le mois de juin et Tégrétol son traitement efficace pour l'instant
  • U comme Union Européenne que je déteste au plus haut point.
  • V comme Vendée où j'ai passé une semaine merveilleuse en juillet avec mon mari et mes enfants
  • W comme Watson S.J qui a écrit "Avant d'aller dormir" que j'ai adoré
  • X comme Xénophile c'est l'une de mes qualités
  • Y comme Yvelines département de naissance de mon mari
  • Z comme Zévin Gabrielle le dernier auteur que j'ai lu en 2013

J'espère que me connaissez un peu mieux.

Je vous souhaite de nouveau une très belle année.

Posté par toinette80 à 11:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

01 janvier 2014

Une nouvelle année !!!!

1624825_bigthumbnail

 

Je vous souhaite une très bonne année 2014

Pleine de lectures et de découvertes de pépites.

Que cette année soit pleine d'échange livresque.

url5

Posté par toinette80 à 10:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

01 décembre 2013

La garçonnière d'Hélène Grémillon

Quatrième de couverture :

Ce roman est inspiré d'une histoire vraie. Les événements se dérouleznt en Argentine, à Buemos Aires. Nous sommes en août 1987, c'est l'hiver. Les saisons ne sont pas les mêmes partout. Les êtres humains,si

Hélène Grémillon a pubilé en 2010 son premier roman "Le confident"  qui a été traduit en 27 langues.

Mon avis :

Un point de départ prometteur: dans l'Argentine encore traumatisée par la junte militaire qui sévissait quelques années auparavant, un psy est accusé du meurtre de sa femme. Pour tout soutien il ne peut compter que sur une de ses patientes, femme fragile et alcoolique qui ne se remet pas de la disparition de sa fille pendant la dictature. Ce qui est le plus intolérable dans cette nouvelle Argentine c'est la loi 23456 qui dit :

" Les poursuites au pénal sont interdites contre tous les crimes commis sous la dictature : AMNISTIES

L'Obéïssance due : Cela absout les militaires de rangs inférieurs au nom du principe hiérarchique. L"amnistie décidée par les bourreaux pour les bourreaux ; comble de l'inhumanité."

Sans souvenirs, nous serions des hommes libres.


Les 200 premières pages sont très bien et nous apprenos beaucoup sur la junte militaire. Les enregistrements du psy nous en apprennent beaucoup sur cette période. Ensuite je me suis ennuyée à mourir, l'histoire de Lissandra (femme du psy) et de Vittorio (le psy) ne m'a pas intéressé. La fin est nulle et abracabrantesque au point que c'est une allégorie de la Vérité qui est obligée de prendre la parole pour pallier les manques du récit !

Je le note car ce livre fait partie du match de la rentrée littéraire "Price Minister". Je lui accorde un 10/20 car j'ai apprécié la première partie du livre.

Posté par toinette80 à 13:05 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

23 novembre 2013

Tombeau de Nicolas 1er et avènement de François IV

Quatrième de couverture :

"Que cent mille grâces vous soient rendues. Sire, pour avoir suivi le conseil que j'osai vous prodiguer à l'issue de ma dernière chronique : vous avez finalement dégagé. La fin joyeuse de votre règne électrique, ô Désopilante Majesté, me permet d'entamer avec sérénité cet ultime volume de vos prouesses, lequel va relater par le menu l'affreuseté de votre dernière année sur le Trône, matamoresque et dangereuse."

Dans ce dernier volume des "Chroniques du règne de Nicolas Ier", Patrick Rambaud fait ses adieux irrévérencieux au Prince Sortant, non sans observer les premiers pas, bien normaux et chahutés, de François IV et de la marquise de Pompatweet...

Mon avis :

Comment revivre l'année électorale présidentielle 2012 : en lisant ce livre.
Tous les personnages y sont, ce livre nous rappelle des choses que l'on a déjà oublié (j'ai lu ce livre en janvier 2013).


Maintenant après 18 mois de règne de François IV, je pense que Patrick Rambaud pourrait aussi faire un livre aussi cynique (pourtant je suis socialiste mais pas hollandiste, vous voyez la différence ?)

Si vous voulez ce livre peut voyager sans aucun souci.

Maintenant il me reste à lire les 5 premiers tomes.

Posté par toinette80 à 13:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]