21 mai 2010

La trilogie des jumeaux d'Agota Kritof

Le grand cahier

Quatrième de couverture :

Dans un pays ravagé par la guerre, deux enfants (des jumeaux) abandonnés à eux-mêmes font seuls l'apprentissage de la vie, de l'écriture et de la cruauté. Premier roman d'une émigrée hongroise installée en Suisse, Le Grand Cahier est également le premier volet d'une trilogie qui comprend La Preuve et Le Troisième Mensonge.

L'œuvre d'Agota Kristof est aujourd'hui traduite dans une quinzaine de pays.

Mon avis :

J'ai lu ce livre en une soirée tellement j'étais prise par l'histoire. Une histoire fascinante de jumeaux pendant la guerre d'un pays mais nous ne savons pas lequel.

La preuve

Quatrième de couverture

Au-delà de la fable, on se livre ici à l'exploration impitoyable d'une mémoire si longtemps divisée, à l'image de l'Europe. A travers le destin séparé de Lucas et de Claus, les jumeaux du Grand Cahier, Agota Kristof nous révèle que, dans l'univers totalitaire, générosité et solidarité sont parfois plus meurtrières que le crime.

Mon avis :

Je l'ai lu juste après le premier et j'ai vraiment beaucoup aimé. Nous ne connaissons toujours pas le pays mais pour moi cela ressemble à un pays de l'ex-URSS et cela m'a fait froid dans le dos.

Le troisième mensonge

Quatrième de couverture

De l'autre côté de la frontière, la guerre est finie, la dictature est tombée. Pour vivre, pour survivre, il a fallu mentir pendant toutes ces années. Klaus et Claus T. découvrent à leurs dépens que la liberté retrouvée n'est pas synonyme de vérité. Et si leur existence était en elle-même un mensonge ?


Ainsi s'achève la trilogie inaugurée avec Le Grand Cahier, et traduite aujourd'hui dans une vingtaine de pays.

Mon avis :

C'est le livre que j'ai le moins aimé. L'auteure nous embrouille dans ces explications et à la fin nous ne comprenons plus rien (en tout cas pour ma part). Je ne sais pas si vraiment ce livre est indispensable. J'ai lu les trois les uns après les autres sans faire de pause. Peut-être je n'aurai pas du au moins pour le dernier.

Biographie de l'auteure :

Agota Kristof, est née en 1935 à Csikvand / Hongrie. Elle quitte son pays, la Hongrie, alors que la révolution des Conseils ouvriers de 1956 est écrasée par l'armée soviétique. Elle, son mari et leur fille âgée de 4 mois s'enfuient vers Neuchâtel en Suisse où elle vit depuis 1956. Elle vit depuis 1956 en Suisse romande. Elle a d'abord travaillé dans une usine où elle a appris la langue de sa patrie d'élection, avant de se faire un nom comme écrivaine de langue française. Son œuvre est marquée par cette migration forcée.
Son premier roman Le grand Cahier publié en 1987 a connu un grand succès et a été honoré du titre Livre Européen. Ce roman est traduit en allemand (Das grosse Heft) tout comme La preuve (Der Beweis ) et, Le troisième mensonge (Die dritte Lüge). Cette trilogie à facettes multiples où se mêlent sans qu'on puisse toujours les distinguer, fiction, réalité et mensonge décrit l'histoire de deux frères.
En 2008, elle reçoit le prix autrichien pour la littérature européenne pour l'ensemble de son œuvre.




Posté par toinette80 à 06:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


19 mai 2010

Intimes suspicions

Intimes suspicions
de Nicci French

Quatrième de couverture :

Le petit Rory s'est noyé dans la piscine. Ses parents et son grand frère sont anéantis par la douleur. Chacun cherche à retrouver une vie normale - pas facile face à cet accident terrible. Mais était-ce vraiment un accident ? Petit à petit, le doute s'installe...

Mon avis :

Un livre de 206 pages, écrit en très gros caractères, que j'ai emprunté à la bobliothèque. Je pensais lire un très bon roman mais pour moi ce fut une déception du début jusqu'à la fin et surtout par la fin. Je ne le conseille à personne. C'est la première fois que je lis un livre de ces auteurs, ce ne fut pas une révélation mais j'en relirai un deuxième pour me faire une opinion. Lequel me conseillez-vous de Nicci French ? J'attend vos propositions.

Posté par toinette80 à 06:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 mai 2010

Les julottes

Les julottes
de Françoise Dorin

Résumé :

À quarante-quatre ans, Marie-Jean, directeur d'un cabaret de travestis et écrivain de contes pour enfants à ses heures, s'habille comme une femme, ressemble à une femme et assume sans réserve ses préférences... Elles l'amusent même beaucoup jusqu'au jour où son coup de foudre pour Julie, une adorable garçonne, vient tout compliquer...
La jolie Julie aime les hommes et les femmes ne sont pas du tout sa tasse de thé.
Par amour, Marie-Jean saura-t-il enfin renoncer à son éternel féminin ?

Mon avis :

J'aime beaucoup Françoise Dorin et ce livre ne m'a pas déçu. Ce livre parle du troisième sexe, avec beaucoup d'humour et de dérision. C'est un livre que je déconseille forcément aux homophobes et aux religieux pratiquants mais pour les autres c'est un pur moment de bonheur.

Posté par toinette80 à 06:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 mai 2010

Hunger Games

thehungergamesRésumé copié sur Wikipédia :

The Hunger Games (2008) est un livre de science-fiction pour les jeunes écrit par Suzanne Collins. Il s'agit du premier roman de la trilogie éponyme. On y découvre l'histoire de Katniss Everdeen, une jeune adolescente de 16 ans, qui vit dans une Amérique post-apocalyptique, connue sous le nom de Panem. Un puissant gouvernement répressif, le Capitole, qui s'est formé après une période de trouble et de destruction, contrôle les 12 districts de Panem et leur impose de participer a un jeu télévision annuel : les Hunger Games. Dans ces jeux, de jeunes adolescents sont sélectionnés au hasard parmi les 12 districts et doivent s'entretuer jusqu'à dernier dans une zone de combat où foisonnent les pièges et les caméras.

Mon avis :

J'ai adoré. Je l'ai lu en 3 jours car je ne pouvais pas le lire en une seule journée (manque de temps). J'ai suivi les jeux dans l'arène comme une vraie addict des jeux télé-réalité (que je ne suis pas du tout). Nous sommes pris dans le jeu, j'ai vibré pour tous les protagonistes même les plus méchants car, je le rappelle, l'âge des participants est entre 12 et 18 ans alors comment ne pas avoir peur pour tous ces gamins. Ci-dessous je vous mets des liens de divers blogs où les bloggeurs parlent du livre beaucoup mieux que moi.

http://aproposdelivres.canalblog.com/archives/2010/02/19/16941204.html

http://lisezjeunesse.canalblog.com/archives/2009/10/19/15458274.html#comments

http://melusine80.wordpress.com/2010/04/27/hunger-games/ (blog de ma fille)

http://www.audouchoc.com/article-hunger-games-suzanne-collins-40255313.html

Histoire de ce livre (où comment il est arrivé entre mes mains) :

Un des premiers achats de ma fille avec sa paie d'infirmière fut ce livre. Quand j'ai lu le résumé je n'avais qu'une hâte c'est de lire mais,entre ma fille et moi, c'est la personne qui achète le livre qui le lit en premier. Donc, par manque de  temps, elle a mis un certain temps à le lire et dès qu'elle l'a fini, elle me l'a prêté et je l'ai dévoré. Ce weenk-end je suis arriivée chez ma soeur et j'ai fini de le lire. Ma soeuir me l'a demandé, j'ai demandé l'accord de ma fille (c'est à elle le livre), et Céline l'a prêté à ma soeur. Je l'ai eu hier au téléphone et elle m'a dit qu'il était génial. Un eul conseil : LISEZ-LE. J'ai hâte de lire la suite.

Posté par toinette80 à 14:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 mai 2010

La mécanique du coeur

47405994Quatrième de couverture :

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son coeur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors; il doit prendre soin d'en remonter chaqque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chateuse andalouse va mettre le coeur de Jack à rude épreuve.

Un conte initiatique cruel et merveilleux.

Mon avis :

En effet c'est un conte cruel et je me suis retrouvée assez souvent mal à l'aise. Je ne supporte pas la méchanceté et le 'sale'regard des gens sur les personnes différentes et ce livre ne raconte que cela. Je sais que je ne me ferai pas d'amis en disant cela mais je n'ai pas trop aimé. Je remercie beaucoup Pascale pour ce livre-voyageur et vous pouvez lire son avis ici : http://lesmotsdepascale.canalblog.com/archives/2009/12/13/16125120.html 52548710

Posté par toinette80 à 06:19 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


10 mai 2010

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi

1125961_2571263

Quatrième de couverture :

"Comment on va faire maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu'est-ce que ça veut dire la vie sans toi ? Qu'est-ce qui se passe pour toi là ? Du rien ? Du vide ? De la nuit, des choses de ciel, du réconfort ?"

Mathias, une trentaine d'années mais une âme d'enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu'il rencontre sur la parking de l'hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, 4,50 mètrtrs, "docteur en ombrologie", soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et de rêver malgré la douleur...

Mathieu Malzieu nous entrîne dans un monde onirique, intimiste et poignant, dans la lignée d'un Lewis Carroll ou d'un Tim Burton.

Mon avis:

C'est un grand cri d'amour pour sa mère. C'est un livre bouleversant. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre qui m'a tiré des larmes. Il est magnifiquement écrit. Je remercie Pascale pour ce livre-voyageur et vous pouvez lire sa critique ici : http://lesmotsdepascale.canalblog.com/archives/2009/12/30/16327677.html 52548710

Posté par toinette80 à 13:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 mai 2010

Les coups de coeur de la blogosphère

Challenge : les coups de coeur de la blogosphère

45679380

http://www.audouchoc.com/article-non-si-encore-un-challenge--38300624.html

Je me suis inscrite à ce challenge, allez-y faire un tour et vous serez comme moi vous ne pourrez pas résister.

Voilà les livres que j'ai choisi, j'en ai 6 de cette liste :

  • La trilogie des jumeaux d'Agata Kristoff (lu, billet à paraître)

  • La mécanique du coeur de Mathias Malzieu (livre lu, billet à paraîitre)

  • Des vents contraires d'Olivier Adam ( livre lu, le billet se trouve ici)
    http://lecturesdastrid.canalblog.com/archives/2010/02/23/17003720.html#comments

  • Hunger Games de Suzanne Collins (livre lu, le billet se trouve ici)http://lecturesdastrid.canalblog.com/archives/2010/05/13/17882520.html

  • Je remercie Théoma pour cette initiative.
    Pour ce challenge j'ai lu 6 livres sur 6  donc j'ai rempli mon challenge

Posté par toinette80 à 11:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 mai 2010

Les orphelins de Baudelaire

mercredi 17 juin 2009

Les orphelins de Baudelaire
(Tome 1 ; 2; 13)

2092110349

Les désastreuses aventures des orphelins de Baudelaire
"Le laboratoire aux serpents" Tome 2
de Lemony Snicket

Résumé du livre :

Dans ce deuxième épisode, les orphelins sont confiés à un cousin chaleureux et sympathique qui exerce une bien curieuse activité : il étudie les serpents. Mais l'horrible Conte Olaf n'a pas abandonné la partie, et les enfants vont à nouveau aller de malchance en catastrophes...

Commentaire : Comme pour le premier tome, nous avons affaire à un auteur irrésistiblement pince sans rire, qui loin de se moquer du malheur des autres a simplement choisi un angle de vue original. La succession de malchances et d'évènements catastrophiques est relatée dans un style narratif, celui du témoin oculaire, agrémenté de nombreuses explications, souvent savoureuses".

Mon avis :

Je n'ai pas lu le premier tome. J'ai trouvé le deuxième tome à la bibliothèque. J'ai passé un agréable moment à le lire et ne pas avoir lu le premier ne m'a pas desservi puisque l'auteur revient dans le premier chapitre sur le premier tome. C'est une lecture agréable. Je le conseille surtout aux enfant à partir de 10 ans mais aussi aux adultes, n'ayez pas honte de lire des livres pour enfants.

les_orphelins

Tout commence mal
Tome 1

Sujet : Après l'incendie de leur maison, dans laquelle ont péri M. et Mme Baudelaire, Violette, Klaus et Prunille se retrouvent orphelins. Ils sont à la tête d'une fortune considérable, à laquelle ils ne pourront toucher qu'à leur majorité. M. Poe, l'exécuteur testamentaire, les place chez un de leurs cousins éloigné, l'épouvantable Conte Olaf. C'est le début d'une longue série de malheurs, dont l'auteur fait ici le récit, présentant ces mésaventures comme autant d'évènements tragiques qui constituent l'essentiel du roman.

Commentaire : Nous avons affaire à un auteur irrésistiblement pince sans rire, qui loin de se moquer du malheur des autres a simplement choisi un angle de vue originale. La succession de malchance et d'évènements catastrophiques est relatée dans un style narratif, celui du témoin oculaire, agrémenté de nombreuses explications, souvent savoureuses. La mise en page aérée, conjuguée au rythme soutenu de l'action évite au lecteur toute forme d'ennui, d'ailleurs proscrite par l'écrivain, d'autant que l'humour surgit souvent lorsqu'on l'attend le moins. Cet ensemble contribue au succès de cette nouvelle série, qui comptera treize épisodes.

Mon avis :

J'ai lu premier après le deuxième, il est très bien. J'ai passé aussi un agréable moment. Je ne lirai pas les 11 autres car je me suis rendue compte que l'histoire est à la même au cours des deux livres. Ce sont des livres pour enfants car cela leur plaira certainement mais pour ujn adulte les deux premiers c'est bien suffisant. Comme vous pouvez le constater je suis moins enthousiasme que pour le deuxième tome mais vous pouvez votre avis, cela m'intéresse beaucouip d'avoir les avis des autres lecteurs.

LA FIN
Tome 13

200706071623410Ce dernier tome narre les péripéties des orphelins Baudelaire sur une île déserte où ils apprendront beaucoup du passé de leurs parents. La plupart des questions ne trouvent que des réponses partielles mais le tome, marqué par la fin tragique du comte Olaf et de Kit Snicket, met en scène de nombreux personnages déjà rencontrés, tels que la vipère mort sûre. Il comporte quatorze chapitres, tandis que les autres tomes de la série n'en avaient que treize.

Présentation de l'éditeur :

Cher lecteur, tu viens sans doute de prendre ce livre et tu l'entames par la fin, ou plutôt par ce petit texte à la fin, à seule fin d'y détecter le fin mot de l'histoire ou cherchant peut-être à savoir si la fin est vraiment la fin, autrement dit la fin de la série qui commençait par tout commence mal. Sans pour autant être une fin de série, ce livre est en effet le dernier tome des désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, et je ne saurais trop t'en déconseiller la lecture, même si tu as trouvé le courage d'ingurgiter les douze tomes précédents. Du début à la fin, la fin n'est qu'une série d'abominations, dont une tempête du style fin du monde, un breuvage à donner le tournis et du poisson cru en bouillie, sans parler de moutons sauvages, d'une cage à oiseaux rococo et de perturbants mystères au sujet des parents Baudelaire. Je m'étais fait un devoir de relater par le menu l'histoire de ces orphelins et ma mission touche à sa fin. De ton côté, libre lecteur, tu as sans doute d'autres missions et si j'étais toi je m'abstiendrais de lire la fin, de crainte que cette fin ne m'achève. Avec mes sentiments respectueux.

Mon avis :

Maintenant je connais la fin mais le dernier volume ressemble aux premiers sans plus. J'ai eu du mal à le terminer mais voilà qui est fait.

Je vous souhaite une agréable journée

Posté par toinette80 à 06:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 mai 2010

Les filles sont bêtes, les garçons sont idiots

vendredi 5 décembre 2008

Les filles sont bêtes, les garçons sont idiots.

de Vincent RAVALEC

Quatrième de couverture :

"Les filles sont bêtes je m'étais dit un matin. C'était venu comme ça, paf, je m'étais réveillé et c'est ce qui m'avait traversé l'esprit. Trop de contes de fées, là était le prblème. Elles attendent le prince charmant et il ne vient jamais. (...) Je n'étais jamais sorti avec une fille mais je m'y intéressais beaucoup. D'un point de vue philosophique je veux dire. Il me semblait nécessaire de comprendre le truc avant d'aller voir plus avant. Il y en a pour qui l'adolescence provoque une poussée d'acné, moi c'était plutôt de l'ébullition cérébrale. Le genre à me demander pourquoi toutes les cinq minutes."

Les filles osnt bêtes, soit, mais alors pourquoi ont-ils envie de les embrasser ?
Une grande enquête à vous couper le souffle.

Mon avis :

J'ai trouvé ce livre à la bibliothèque et je me suis dit je le prends pour pouvoir le conseiller aux enfants. C'est une enquête faite par un garçon d'une douzaine d'année et il se fait passer pour un journaliste d'un journal inconnu de tous et nous apprenons que les garçons peuvent faire n'importe quoi pour sortir avec une fille.
Je le conseille aux garçons d'une douzaine d'année et comme cela ils croiront connaître parfaitement les filles mais nous savons, nous les filles, que les garçons ne nous comprendront jamais.

Posté par toinette80 à 06:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 avril 2010

Level 26

41BqeZhRg6L

LEVEL 26
d'Anthony E.ZUIKER

52548710

Quatrième de couverture :

Les policiers du monde entier répartissent les criminels sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité. Un tueur échappe à cette classification. Cruel à l'extrême, insaisissable, sévissant sur tous les continents, il ne connaît aucune limite ni aucun mode opératoire de prédilection : c'est le niveau 26. Un seul homme peut l'arrêter. Il s'appelle Steve Dark, et depuis que ce monstre a massacré sa famille, il s'est juré de cesser de traquer les psychopathes. Mais bientôt, il n'aura plus le choix.

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé cette histoire. J'ai été prise du départ par contre je n'ai pas été du tout voir le site internet car je trouve que cela ne m'aurait rien apporté et qquand je lis un livre, je le lis et je n'aime pas être interrompu dans ma lecture pour aller sur le net. La chasse à l'homme est génial et elle est super bien décrite. Forcément c'est un livre violent, je ne lirai pas des livres comme cela tous les jours mais une fois de temps en temps cela me va. Par contre je n'ai pas aimé et même détesté la fin qui n'apporte rien à l'histoire et qui prévoit une suite (enfin dans ma logique). Je pense qu'il faut prévenir les lecteurs qu'il s'agit de plusieurs livres car les livres valent chers et tout le monde n'a pas les moyens d'acheter plusieurs livres.

L'histoire du livre :

C'est encore grâce à Dasola que j'ai découvert ce livre. Elle l'a reçu sans rien demander et de colère elle ne voulait pas le lire. Je lui ai demandé si elle pouvait me le prêter et dans sa grande bonté elle me l'a donné. Enfin plus exactement elle a donné rendez-vous à ma fille sur Paris et ma fille me l'a ramené à ma maison. Merci beaucoup à Dasola pour sa gentillesse.
Je vous mets le lien qui vous explique l'histoire de ce livre pour Dasola. Une question Dasola, je fais quoi du livre, je te le rends, j'en fais un livre-voyageur, je le mets à la bibliothèque de mon village ou je le garde tout simplement chez moi ?

http://dasola.canalblog.com/archives/2010/02/10/16820377.html#comments

Suite au commetnaire de Dasola je propose ce livre en livre-voyageur, si quelqu'un est intéressé qu'il me laisse un message dans "Contacteez l'auteur" avec votre adresse ou laissez moi un commentaire. Merci encore Dasola

Posté par toinette80 à 10:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]