517Hwp+LB6LRésumé du livre :

La vie de Christian Cabrol, qui, jeune chirurgien, réalisa, en avril 1968, la première greffe cardiaque en Europe, est étroitement liée aux progrès médicaux et chirurgicaux de la deuxième moitié du XXe siècle. En 1982, il pratique la première greffe coeur poumon, puis, en 1986, l'implantation d'un coeur artificiel. Ce grand humaniste, travailleur acharné, nous fait partager ses recherches, ses doutes, ses échecs, mais aussi ses victoires contre la maladie et la mort, avec franchise et humilité, la création d'un Institut du coeur, regroupant dans un même lieu toutes les disciplines utiles aux malades cardiaques. Il nous livre avec verve et passion les combats qu'il lui aura fallu mener pendant plus de quinze ans, au sein du monde politique, pour qu'enfin son rêve devienne réalité. Conseiller municipal de Paris et député européen, Christian Cabrol mettra là encore toute son énergie au service de la défense de l'accès à la santé pour tous. C'est donc à un voyage captivant, riche de multiples anecdotes que nous convie Christian Cabrol. Sa devise, qu'il a emprunté au Général Leclerc : "Croire, vouloir, continuer".

 

Mes impressions :

Un grand merci à ma soeur qui m'a prêté son livre dédicacé.

Monsieur le Professeur Cabrol nous raconte sa vie et de ce fait les premières greffes cardiaques et de coeur-poumon.

Sa vie est hyper intéressante, il sait nous faire vivre les premières greffes, c'est vraiment à lire car si je vous le raconte vous ne me croirez pas. Il a fait beaucoup avancer la médecine pulmonaire, la cardiologie et surtout les greffes.
Par contre je me suis un peu ennuyée quand il raconte ses mésaventures pour la construction de son annexe à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Ses années en politique ont été très importantes surtout pour l'hôpital Sainte Anne. Il a fait beaucoup pour les malades mentaux et leur bien être.